Logistique conseil - Transport et logistique Recherches, Information, Etudes & Conseils
Rechercher un article
Trouver un article
 
 
Recevez l'actualité du site
Saisir votre adresse mail


S'inscrire
Se désinscrire
Mailing list, liste de diffusion et gestion d\'emailing
   
Telechargez nos fiches
Logistique - supply chain
Transport maritime
Transport aérien
Transport routier
Transport ferroviaire
Transit - dedouanement
Emploi - carrière
Métier de la logistique
Logistique Magazine
   
   
Liens utiles
Gestion des stocks
Adressage dans le magasin
Coûts du magasin
Dangers des magasins
Stocks & magasin
Matériel logistique
   



Les parties du magasin  ou de l’entrepôt
 
 
   
 
Le magasin, pris dans son ensemble, est composé des différentes zones suivantes :
 
o        Une zone emménagée pour le stockage des produits encore appelé zone de stockage ou aire de stockage. C’est un espace ordonné, matérialisé par des couloirs de circulation et des emplacements bien identifiés grâce à des étiquettes ou des plaques de signalisation. Il existe aussi des zones de stockage en plein air. Les mots « parc » et « yard » sont les plus utilisés pour les désigner.
o        Une zone servant de bureau, équipé d’un terminal informatique et d’un classeur des divers documents liés à l’activité du magasin ;
o        Une zone de réception et de contrôle d’entrée des marchandises ;
o        Une zone de sortie réservée à la préparation, à l’expédition ou à la livraison des commandes aux demandeurs (clients) ;
o        Une salle utilisée pour le rangement des produits et matériels d’entretien du magasin, ainsi que les équipements de manutention
 
Suivant l’envergure du magasin et de l’organisation interne de l’entreprise, ces entités se trouvent regroupées ou alors séparées et délocalisées.
 
 
A- La zone de traitement des entrées marchandises
 
La zone de traitement des entrées marchandises est un espace spécialement réservé à la gestion des flux entrants de marchandises dans le magasin. C’est une zone dimensionnée et équipée en fonction du volume d’activité du magasin et de la nature des marchandises gérées dans le stock. Elle est matérialisée par des allés de circulation allant du quai de déchargement et rejoignant les allées de la zone de stockage.
 
A1- Le quai de déchargement
 
Il s’agit d’une vaste surface, couverte ou non, destinée à recevoir les véhicules de transport. On y effectue diverses opérations de manutention. Les équipement et engins utilisés diffèrent en fonction des unités logistiques manipulées (caisses, fûts, cartons, palettes, conteneurs …). Les marquages de sécurité sur le sol ou sur des panneaux signalent les dangers que présente la zone et les mesures de sécurité à prendre.
 
A2- La zone de contrôle et de réception
 
Zone intermédiaire entre le quai et la zone de stockage, la zone de contrôle des réceptions est dédiée :
  • A l’identification des marchandises reçues, articles par article, référence par référence ;
  • A la vérification de la correspondance des items entre le bon de livraison et la commande émise au départ ;
  • Au décompte des quantité ou à l’évaluation du poids et du volume ;
  • A l’émission des réserves sur les manques, la qualité des marchandises ou des dommages constatés ;
  • A l’étiquetage et adressage des articles ;
  • A l’allotissement avant le stockage ;
Pour plus de détails sur les opérations de contrôles des entrées marchandises, nous vous recommandons la consultation de l’article sur le contrôle et la réception.
 
 
B- La zone de stockage
 
C’est l’espace proprement réservé au stockage des articles. Cette zone se caractérise suivant les cas par :
  • La présence des allées de circulation à sens unique ou à double sens. Ces allées sont dimensionnées de manière à faciliter les mouvements des personnes et des engins de manutention ;
  • La présence des rayonnages dont les dimensions sont adaptées au conditionnement ou à l’emballage des produits stockés ;
  • La nomination et l’étiquetage des emplacements ou des adresses de stockage ;
  • Un sol dense, spécialement adapté pour supporter des charges élevés, et traité pour résister aux facteurs chimiques et calorifiques découlant des produites stockés ;
  • Une signalisation horizontale (marquages de sécurité au sol) et verticale (marquage de sécurité sur les murs, panneaux …).
L’adressage et le rangement dans la zone de stockage sont fonction des caractéristiques des articles, du taux de rotation des stocks, de la destination ou de la famille de ces articles. Les articles à fort taux de rotation sont par conséquent rangé proche des zones de préparation des commandes (sorties marchandises) et à des hauteurs ergonomiques raisonnables. Les articles de la même famille logistique, c'est-à-dire qui nécessitent les moyens de manutention identiques sont de préférence regroupés dans une même zone. Le but du jeu est d’effectuer des gains de temps lors de la préparation des commandes.
 
 
C- La zone de traitement des sorties marchandises
 
Le dimensionnement de la zone de traitement des sorties marchandises est fonction des flux des marchandises (volumes et quantités écoulées durant une période définie). On y trouve un marquage de sécurité mais aussi des marques indiquant simplement des limites entre espaces réservés par type d’opération (tri des commandes, emballage, contrôle des départs, attente des départs …)
 
C1- La zone de préparation des commandes
 
Espace réservé pour les opérations de tri et d’emballage primaire, c’est le premier arrêt des marchandises après leur prélèvement dans les zones de stockage. Les listes de prélèvement utilisées par le personnel présentent pour chaque référence une quantité correspondant quelquefois à des besoins issus de différentes commandes. Il est ici question de trier et rassembler les références par numéro de commande. Cette opération est généralement accompagnée d’un marquage sur chaque référence afin de faciliter l’identification des articles par le demandeur (client). On parle alors de la préparation de commandes en détail.
 
Dans les magasins à forte activité, les zones de préparation des commandes sont parfois équipées de convoyeurs de drainage. On y trouve aussi des allées réservées à la circulation des engins de manutention. La zone est suffisamment spacieuse et aérée pour faciliter le travail des préparateurs.
 
C2- zone de consolidation des commandes
 
La consolidation des commandes est toujours précédée d’une opération de contrôle des départs ou des expédition. Il s’agit en fait de vérifier que les références des articles, le poids, le volume et les quantités préparées correspondent bien aux données de la commande client. Il peut évidemment s’agir aussi du solde d’une commande précédemment livrée en partie.
 
Certains magasins utilisent les techniques d’identification automatique des articles. Dans ce cas, chaque article est muni d'une étiquette d'identification a codes a barres. Le contrôleur se sert simplement d'un lecteur. Ce lecteur relié au calculateur compare alors la liste des articles identifiés a la liste des articles commandés.
   
Au lieu d’envoyer à chaque fois des colis séparés au client dont la commande comporte plusieurs lignes, la consolidation est une opération dont le but est de regrouper et emballer l’ensemble des préparations en détails concernant la même commande, le même client et ensuite la même destination finale (zone géographique, ville, pays …). Divers niveaux d’emballages y sont mis en évidence (préparation de caisses, cartonnage, palettisation, conteneurisation …).
 
C3- zone d’attente des départs
 
Dans la pratique il n’est pas toujours aisé d’aligner la préparation des expéditions au planning des véhicules de transport. Afin de maintenir les préparateurs de commandes à un niveau raisonnable et constant d’activité, surmonter toutes les causes éventuelles de retard et facilité la circulation des flux de marchandises et des flux de transport, une zone intermédiaire dédiée à l’attente des marchandises avant expédition a toute sa place.
 
La zone d’attente des départs est une « zone de transit » dans laquelle sont stockés temporairement les unités logistiques emballées et prêtes pour le transport (caisses, charges palettisées, casiers, citernes …). 
Elle permet de remplir les fonctions suivantes :
  • Palier à l’encombrement dû au retard des véhicules ;
  • Préparation de chargement complet pour un véhicule ;
  • Harmonisation des périodes de préparation et des périodes d’enlèvement par les transporteurs ;
  • Attente pour établissement des documents douaniers (cas d’une exportation) ;
Les zones d’attente des départs sont munies d’allées de circulation donnant un accès vers une autre extension : le quai de chargement. Le dimensionnement et les marquages de sécurité sont faits suivant les mêmes principes que ceux des zones de stockage et de préparation des commandes.

Alors que toutes les zones précédentes sont quasiment placées sous la responsabilité du gestionnaire des articles et des stocks, les zones de d’attente des départs ont cette particularité de pouvoir être confiées à un gestionnaire interne de la flotte des véhicules ou alors délocalisées chez le transporteur à qui l’on confie alors cette responsabilité de gérer le stock en transit.



[Gestion-stocks] [Forum-logistique] [Annonces-entrepôts] [Annuaire-logistique] [Glossaire-logistique[Images-entrepôts]